ecrinLundi 8 aout 2022

Le massif des Ecrins dans l’Oisans a pour moi une importance particulière : souvenirs d’enfance avec de nombreuses randos, refuges et sommets. La Meije vue de La Grave m’a toujours semblée être le lieu le plus beau au monde ! Puis encore quelques excursions pendant les études, notamment le souvenir marquant d’un saut de crevasse sous Roche Faurio ou encore un bivouac mémorable à greloter toute la nuit au col des Ecrins !
Le 9 août 2005 je fais l’ascension du Dôme des Ecrins avec la voile pour décoller de la brèche Lory. Bilan : 2 mois d’hôpital… Depuis cette date, il s’agissait pour moi d’exorciser ce lieu qui n’allait pas avoir le dernier mot en le survolant. Depuis 2006, je surveille la météo, et fais quelques essais infructueux avant ce 8 août 2022 : la bonne journée. 17 ans après me voilà enfin en train de survoler la Barre des Ecrins et la Meije !
Je surveille deux sites en particulier : Météociel Haute altitude pour la force du vent à tous les étages, et soaringmeteo.org/GFS pour les prévisions thermiques et de plafond. Les prévisions  pour ce 8 août étaient excellentes, la R196 inactive, c’est donc parti.

Départ de Lyon à 6h45, j’arrive au déco de Puy Aillaud (Vallouise) à 11h00 pour un déco à 11h40. Un peu en retard, des voiles sont déjà sur la Blanche.
L’itinéraire est classique : on prend le thermique devant le déco et on se laisse décaler pour monter jusqu’à la Blanche, puis ensuite en fond de vallée jusqu’aux Bans. A 3800 au Bans je vois que le Pelvoux et les Ecrins sont hors nuages contrairement au sud-Ouest du massif où le plafond semble plus bas, le vent est nul. Tous les voyants sont donc au vert pour enquiller l’arête centrale des Ecrins et enchaîner tous les sommets : Sélé, Coste Rouge, Coolidge,
Ecrins, Roche Faurio, Grande Ruine, Gaspard et bien sûr, la Meije !
Les conditions m’offrent un généreux 4520 sur le trajet du retour, de quoi repasser au-dessus de la Barre (on a de la marge, la LTA Alpes 1 permet d’aller jusqu’à 5850). Puis descente rapide jusqu’à la voiture à Puy Aillaud.

Prochain objectif : le Mont Blanc !
Franck Gacogne


Trace du jour. Désolé, pas de Gopro ni d’appareil photo.
Trace CFD
sportstracklive